03.03.2015

1. Le cabinet de recrutement vous représente face à votre futur employeurLors de l’entretien de recrutement, le candidat n’est pas en face de son futur employeur mais face au recruteur, au chasseur de tête.En tant que candidat, vous devez savoir que ce recruteur ne sera pas quelqu’un avec qui vous serez, potentiellement, amené à travailler puisqu’il est extérieur à votre « potentielle » future entreprise. Cela peut vous soulager, dans une certaine mesure : vous n’aurez pas à prendre en compte ce facteur lors de votre entretien.Etre mis directement en relation avec votre futur employeur peut en effet être plus angoissant.Pour autant, il faut garder à l’esprit que le recruteur, s’il n’est pas l’employeur, vous représente malgré tout. En effet, tout au long de l’entretien, le recruteur va devoir se glisser dans la peau de l’employeur qui n’est autre que son client. Il va devoir guider son choix en fonction des attentes et des demandes de son client.Dans ce contexte, il faut s’attendre à ce que le recruteur soit d’autant plus exigeant qu’il ne doit pas se tromper dans la sélection des candidats qui seront par la suite présentés à son client.Par ailleurs, même si vous n’êtes finalement pas recruté par l’entreprise, le cabinet de chasse de tête... pourrait vouloir vous recontacter. Cela n’est possible que si vous avez fait bonne impression. Considérez donc cet entretien comme un entretien classique : arrivez à l’heure, donnez votre maximum pendant l’entretien et assurez le suivi de l’entretien (recontactez et donnez des informations sur la suite donnée par l’entreprise). 

2. L’entretien dans un cabinet vous permet d’aborder plus librement la question de la rémunérationL’entretien se tient la plupart du temps au sein des locaux du cabinet de recrutement et non dans ceux de la future entreprise. L’entretien se déroule alors dans un environnement plutôt neutre. L’inconvénient ? Vous n’allez pas pouvoir vous projeter et imaginer votre futur quotidien dans l’entreprise. Parfois, lors d’un entretien en entreprise, vous pouvez être amené à déjà faire la connaissance de certaines membre de l’équipe, notamment si l’entretien se passe devant plusieurs personnes y compris l’employeur.Découvrir votre futur lieu de travail peut être, il est vrai, une source de motivation supplémentaire. Lors de l’entretien lui-même, les questions posées en cabinet de recrutement seront légèrement différentes. Vous pouvez avoir à répondre à des questions auxquelles vous ne vous seriez pas attendu lors d’un entretien d’embauche classique.En effet, le recruteur peut aborder très librement la question de la rémunération par exemple. Si son client est en train d’arrêter les budgets et qu’il a des plafonds à respecter alors les attentes du candidat sont une source d’information précieuses pour le recruteur. Le recruteur va pouvoir évaluer si vos prétentions salariales correspondent au budget fixé par l’employeur ou si au contraire elles sont trop élevées. Il faut donc préparer avec soin cette question. Le chasseur de tête ne souhaitera pas vous envoyer si vous avez des exigences trop au-dessus du budget du client. Son travail reste de filtrer les bons profils et ne pas faire perdre de temps à son entreprise cliente, ni même à vous !Par ailleurs, la question de la rémunération peut en dire long sur votre personnalité. Il ne faut pas avoir peur d’assumer vos prétentions… tant qu’elles sont objectives. Le recruteur va pouvoir déterminer si vous savez ou non les évaluer correctement. Il n’est pas rare qu’on vous demande combien vous gagnez actuellement (parfois même dès la phase de prise de rendez-vous téléphonique). 

3. L’entretien dans un cabinet peut vous faire gagner du tempsC’est ce que nous précisions plus en amont. L’entretien en cabinet de recrutement et l’entretien en entreprise ne sont pas à confronter. Au contraire : ils se complètent.L’entretien en cabinet de recrutement est un préalable à l’entretien en entreprise. C’est un filtre supplémentaire dans la sélection des candidats. Autrement dit, le candidat qui passe son entretien en cabinet de recrutement n’attend pas la même chose. La finalité, pour lui, n’est pas la même. En l’occurrence, il va chercher à se démarquer des autres candidats pour accéder à l’étape suivante : l’entretien avec son futur employeur.Une réponse positive à un entretien de cabinet de recrutement ne signifie donc pas que la partie est gagnée pour vous.Gardez en tête ce conseil : le cabinet de recrutement est là pour faire gagner du temps à son entreprise cliente et sélectionner les candidats répondant aux critères de recrutement. Il ne sert donc à rien de mentir sur vos motivations ou sur vos prétentions salariales. Rien de pire pour un cabinet qu’un candidat affirmant une chose lors de l’entretien puis le contraire devant le client. Mieux vaut ne pas passer ce tour pour des raisons objectives mais rester dans les bons papiers du cabinet qui vous recontactera alors lorsqu’une offre correspondant à vos critères leur parviendra.

http://www.rhadvisor.com/blog/entretien-en-cabinet-de-recrutement-quest-ce-que-ca-change-par-rapport-a-un-entretien-en-entreprise-.html

Actualité

  • 03 août 2017

    par Justine Babin, Les EchosLire la suite

  • 24 novembre 2016

    On entend bien souvent les managers se plaindre de voir leurs meilleurs employés partir, et ils ont de quoi être mécontents au vu du coût et des...Lire la suite

Toutes les actualités