22.01.2014

Article de Vivian Giang. Traduction par le JDN. Publié sur JDN le 20/01/2014

Voir l'article original : 13 Surprising Things That Affect Whether You Get Hired

3 paramètres étonnants qui influencent vos chances d'être recruté

Le recruteur utilise l'entretien d'embauche pour s'assurer que vous correspondez bien au poste. Et vous, vous connaissez l'exercice : vous arrivez à l'heure, votre tenue est impeccable et vous répondez brillamment à toutes les questions.

Mais il y a bien d'autres petits détails qui, de manière consciente ou non, influencent la manière dont vous êtes perçu. Par exemple, l'heure de l'entretien affecte-t-elle la manière dont vous êtes évalué ? Devez-vous accepter la tasse de café que l'on vous propose ?

Voici 13 éléments étonnants qui influencent vos chances d'être recruté.

L'heure de votre entretien

Certains créneaux sont favorables au candidats. 

Apparemment, le mardi à 10h30 est pour vous le meilleur moment pour caler un entretien, selon Glassdoor. Les gens se montrent plus productifs le mardi et ne se sentent pas pressés pendant votre rencontre. C'est aussi assez tard dans la journée pour que votre recruteur ait eu le temps de lire ses e-mails, de prendre un café et de se préparer à votre arrivée. Par ailleurs, vous n'avez pas intérêt à être son dernier rendez-vous de la journée, parce qu'il y aurait de grandes chances que son attention ne se porte pas uniquement sur vous. Il pourrait par exemple penser à ce qui l'attend après le travail, comme le menu du dîner, les devoirs des enfants, etc. Enfin, évitez un entretien juste avant ou juste après le déjeuner, car vous prendriez le risque de voir votre temps de passage raccourci ou alors de devoir patienter un bon moment.

La météo du jour de l'entretien

Entretien pluvieux, entretien malheureux ?

Chercheurs à l'université de Toronto, Donald Redelmeier et Simon D. Baxter ont remarqué que les candidats à une école de médecine s'en tiraient moins bien s'ils passaient l'entretien un jour pluvieux que lorsqu'il faisait beau.

Selon eux, "dans l'ensemble, les personnes reçues les jours de pluie ont obtenu en moyenne un résultat moins bon de 1% que celles reçues les journées ensoleillées. Cette remarque concerne aussi bien les jurys expérimentés que les débutants. Nous avons ensuite utilisé la régression logique pour analyser les décisions d'admission qui en résultent. La différence équivalait à un écart de 10% de la note au test d'admission de l'école de médecine." Cette étude se base sur près de 3 000 candidats répartis sur une période de 6 ans.

Les entretiens des concurrents le même jour

Certes, il peut se révéler difficile de savoir quand votre rival est reçu en entretien, mais si jamais vous le savez, programmez votre rendez-vous un autre jour. Les recherches montrent que l'appréciation de votre qualification pour un emploi dépend de qui d'autres postulent pour le job.

"Les gens rechignent à évaluer favorablement ou défavorablement trop de candidats dans la même journée, ce qui créé un biais pénalisant les personnes qui passent les mêmes jours que de candidats particulièrement sérieux", selon unerécente étude publiée dans la revue Psychological Science.

Cependant, cette comparaison ne dure qu'une journée, ce qui signifie que vous n'êtes mis en balance qu'avec les personne reçues le même jour que vous, pas avec ceux de la veille ou du lendemain.

Votre sentiment de puissance

Se sentir puissant vous aidera à convaincre votre recruteur que vous êtes la perle rare. 

Il ne s'agit pas uniquement d'être compétent ou d'avoir confiance en soi, il est aussi question de savoir si vous vous sentez puissant. Pensez-vous avoir les compétences pour influencer les autres ? Si la réponse est négative, vous devriez essayer de prendre une attitude de puissance pendant deux minutes avant l'entretien, conseille Amy Cuddy, professeur à Harvard. Adoptez des postures avec vos bras ouverts, vos coudes à l'extérieur et le menton relevé. Selon Amy Cuddy, cela développera vos capacités à penser de manière abstraite, augmentera votre seuil de douleur, votre tolérance au risque ainsi que votre niveau de testostérone, la principale hormone qui vous fait sentir plus confiant et puissant. Cela vous aidera à faire preuve d'assurance, à accepter les critiques, à tenir un discours plus captivant et enthousiaste et surtout vous rendra plus performant.

Vous pouvez avoir recours à ces positions dans l'ascenseur ou même aux toilettes. Assurez-vous simplement d'être seul pour vous concentrer sur les modifications chimiques de votre corps.

Votre narcissisme

Ceux qui s'aiment prendront le job.

Le site ScienceDaily.com explique que les narcissiques obtiennent de bien meilleurs résultats en entretien que les autres, parce qu'ils se sentent à l'aise lorsqu'ils se valorisent.

Comme les narcissiques pensent typiquement qu'ils sont fantastiques, le recruteur peut lui aussi le penser.

Votre comportement avec le réceptionniste

La personne de l'accueil peut très vite se faire une opinion sur vous "au naturel".

Les employeurs veulent connaitre votre comportement habituel avec les autres et l'une de leur tactique classique consiste à se renseigner sur vous auprès du réceptionniste.

Tony Hsieh, le PDG de Zappos, indique dans une interview au Wall Street Journal qu'il demande au chauffeur de la navette qui transporte les candidats s'ils étaient impolis ou grossiers. "Bon nombre de nos candidats ne viennent pas d'ici et nous les récupérons à l'aéroport dans une navette Zappos, leur faisons faire un tour et ensuite ils passent le reste de la journée en entretien, explique Tony Hsieh. En fin de journée, le recruteur revient voir le chauffeur de la navette et lui demande comment il a été traité. Peu importe que les entretiens se soient bien passés, si le chauffeur a été maltraité, nous ne recruterons pas cette personne."Les employeurs veulent connaitre votre comportement habituel avec les autres et l'une de leur tactique classique consiste à se renseigner sur vous auprès du réceptionniste.

Tony Hsieh, le PDG de Zappos, indique dans une interview au Wall Street Journal qu'il demande au chauffeur de la navette qui transporte les candidats s'ils étaient impolis ou grossiers. "Bon nombre de nos candidats ne viennent pas d'ici et nous les récupérons à l'aéroport dans une navette Zappos, leur faisons faire un tour et ensuite ils passent le reste de la journée en entretien, explique Tony Hsieh. En fin de journée, le recruteur revient voir le chauffeur de la navette et lui demande comment il a été traité. Peu importe que les entretiens se soient bien passés, si le chauffeur a été maltraité, nous ne recruterons pas cette personne."

Le café qui vous est proposé

Accepter un café n'est pas toujours judicieux

Si l'on vous propose autre chose à boire que de l'eau, en particulier du café, n'acceptez pas.

Votre recruteur ne souhaite pas passer 10 minutes à vous préparer une tasse de café, estiment les auteurs John B. Molidor et Barbara Parus dans leur livre "Crazy Good Interviewing : How Acting A Little Crazy Can Get You The Job."

Cela est particulièrement vrai s'il a une journée chargée qui l'attend et qu'il doit passer encore plus de temps que prévu simplement pour vous préparer un café.

La couleur de vos vêtements

Choisissez bien vos couleurs

Selon 2 099 managers et professionnels des ressources humaines qui ont participé à une étude de CareerBuilder, le bleu et le noir sont les meilleures couleurs à porter lors d'un entretien d'embauche et l'orange est la pire.

Les couleurs conservatrices, comme le noir, le gris et le marron, apparaissent comme le pari le plus sûr lors d'une première rencontre professionnelle, tandis que les couleurs qui indiquent plus de créativité, comme l'orange, peuvent être trop criardes pour un entretien.

Le rouge est la couleur la plus puissante, mais peut-être ne voulez-vous pas éclipser votre recruteur. Evidemment, tout cela dépend de la fonction pour laquelle vous êtes reçu et de la culture de l'entreprise.

Le moment où vous vous asseyez

Mieux vaut attendre que l'on vous invite à vous asseoir

Montrez du respect à l'environnement de votre recruteur en attendant qu'il vous propose de vous assoir ou qu'il le fasse en premier.

Une fois installé, Molidor et Parus conseillent de "s'assoir bien droit, les épaules relevées, et essayer d'occuper autant d'espace que possible sur la chaise.Ne vous comportez pas comme un timide avec la tête courbée, le regard fuyant et les épaules voûtées."

L'âge du recruteur

Prenez en compte l'âge du recruteur dans vos réponses

A chaque génération ses valeurs. En prenant en compte l'âge du recruteur, vous pouvez répondre en fonction de ce que vous pensez qu'il recherche, conseille Molidor et Parus.

"Avec un peu d'entraînement, vous pouvez affiner en fonction des valeurs que chaque génération chérit le plus, écrivent-ils. Vous pouvez ciseler votre réponse en utilisant le langage de ses valeurs."

Votre regard face au jury

Ils sont plusieurs. Qui regarder ?

Pour conserver l'attention de chacun dans un entretien avec plusieurs recruteurs, Molidor et Parus explique que vous devez rester en contact visuel avec les différentes personnes à des moments particuliers de vos réponses.

"Face à plusieurs recruteurs, commencez toujours votre réponse en établissant un contact visuel avec la personne qui a posé la question.Ensuite, regardez de manière aléatoire et moins appuyée les autres membres du jury. A la fin de votre réponse, renouez le contact visuel avec la personne qui vous a interrogé. Ne fauchez pas la ligne examinateurs en les fixant tour à tour. Un regard aléatoire et léger, c'est l'astuce."

Ce que vous faites de vos mains

Vos gestes parlent pour vous.

Molidor et Parus écrivent que :

  • montrer vos paumes indique la sincérité ;
  • orienter ses paumes vers le bas est un signe de domination. Ne serrer pas la main avec votre paume en bas
  • presser le bout des doigts de vos mains les uns contre les autres en forme de clocher est un signe d'assurance
  • dissimuler vos mains, en les mettant par exemple dans vos poches, indique que vous avez quelque chose à cacher
  • pianoter des doigts est un signe d'impatience
  • croiser les bras constitue une position de défense, dévoilant la déception ou le désaccord
  • gesticuler à outrance distrait.

Les questions que vous posez

Les questions que vous posez sont elles aussi déterminantes

Peut-être vous montrez-vous capable de répondre à chaque question qui vous est posée avec brio, mais vous devez aussi laisser une bonne impression en soulevant des interrogations intelligentes et senséesà la fin.

Voici quelques questions tirées du livre de Vicky Olivier "301 Smart Answers to Tough Interview Questions" :

Quels sont les problèmes que votre entreprise rencontre en ce moment ? Et que fait votre service pour y répondre ?

Quel type de collaborateurs a tendance à réussir ici ? Quelles qualités sont les plus importantes pour bien travailler et faire avancer la société ?

http://www.journaldunet.com/management/emploi-cadres/chances-d-etre-recrute/les-concurrents.shtml 

 

Actualité

  • 03 août 2017

    par Justine Babin, Les EchosLire la suite

  • 24 novembre 2016

    On entend bien souvent les managers se plaindre de voir leurs meilleurs employés partir, et ils ont de quoi être mécontents au vu du coût et des...Lire la suite

Toutes les actualités